EducationSociété

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR – BACHELIERS : Le nombre de nouveaux étudiants dévoilé

Les rideaux du baccalauréat 2021 sont tombés et le Sénégal va compter 68 548 nouveaux bacheliers qui viendront renforcer le niveau intellectuel de la jeune population estudiantine. Le navire de l’enseignement supérieur garde le cap. 68548 nouveaux bacheliers viendront renforcer la jeune population estudiantine. « Cet apport majeur, bien qu’encore insuffisant, car loin des standards internationaux et relatifs au ratio étudiant/population, constitue néanmoins la clé de voute de notre croissance économique préalable à l’émergence théorisée, défendue et matérialisée par des actes concrets du chef de l’Etat », constate le Professeur Moustapha Sall, Enseignant-chercheur au Département d’Histoire, FLSH, UCAD.

Comme l’année dernière, il s’agira d’accueillir 68 548 nouveaux bacheliers sur la base de leurs choix librement exprimés en fonction des résultats obtenus au baccalauréat. Le MESRI réaffirme la ferme décision du gouvernement sénégalais d’orienter dans le public tous les bacheliers 2021 qui en feront la demande. Conformément au processus habituel, leur accueil sera déterminé d’un commun accord avec les instances académiques des Universités, des Instituts supérieur d’Enseignement professionnel (ISEP) et des BTS publics. Néanmoins, le travail entamé par la Commission nationale d’orientation des bacheliers et la Nouvelle Commission d’évaluation de l’outil campusen adopteront une approche basée sur une orientation intelligente et utile pour le bachelier. Il s’agira d’offrir à chacun, sur la base de son profil académique et de son âge, la chance de bénéficier d’une formation professionnelle qualifiée.

En tout état de cause, les établissements publics d’enseignement supérieur sont dans les dispositions pour les accueillir, d’autant plus que des efforts importants ont été consentis et sont en train d’être poursuivis (relance des chantiers de l’UAM (réception de la phase I en décembre 2021 et de la phase II en avril 2022), démarrage du Lot 1 Mbadakhoune de l’USSEIN depuis avril 2021, construction de l’ISEP de Matam, livraison du siège de l’UVS, livraison prochaine de quatorze (14) ENO (Pikine, Mbour, Sédhiou, Ourossogui, Ndioum, Bignona, Oussouye, Keur Massar, Orkadièré, Thiès, Ziguinchor, Fatick, Tambacounda, Diourbel. Le programme prévoit au total quarante-cinq (45 ENO), soit un (01) par Département et pour lequel le financement est bouclé). Au niveau social, l’UGB a déjà réceptionné 2000 lits, tandis que les constructions de la cité universitaire de l’UAM, des pavillons supplémentaires de l’UCAD (pour 18 000 lits) sont en phase de finition.

Les mêmes actions sont exécutées à un rythme satisfaisant pour doter nos universités de structures de recherche. Le programme des 100 laboratoires est en phase de finition. Le président de la République Macky Sall qui tient le gouvernail, de par les actes posés (renforcement des budgets des universités, des infrastructures pédagogiques et sociales, amélioration des conditions sociales des PER et PATS, renforcement et élargissement de la carte universitaire, mobilisation de 52 milliards pour l’équipement et le renouvellement scientifique des laboratoires de nos universités), a fini de considérer l’enseignement supérieur comme une sur priorité dans sa vision pour l’émergence du pays.

Comments are closed.

More in:Education

You may also like