Éducation

Menaces mises à exécution, les grévistes de l’enseignement catholique ont été licenciés

©linformateur.net – 07 février 2020 – 18h01

Les responsables de l’enseignement catholique ont mis leurs menaces à exécution comme nous l’annoncions le 28 janvier dernier. Les meneurs du mouvement de grève qui a touché le secteur de l’enseignement confessionnel catholique en décembre de l’an dernier ont été purement et simplement licenciés. Ils ont reçu une note en ce sens le 04 février passé.

Dans cette note, il leur est reproché d’avoir « eu à perturber la composition du 1er trimestre, empêcher vos collègues non grévistes de travailler dans certaines écoles du secteur, sillonner des écoles pour exercer une violence morale sur les enfants en les sortant des classes » ; des faits qui, pour la hiérarchie de l’enseignement catholique, « sont constitutifs de fautes lourdes justiciables de sanctions disciplinaires », écrit-elle dans la note de licenciement.

La sanction est donc « le licenciement pour faute lourde et donc sans préavis dès réception de la présente lettre », poursuivent les responsables de l’enseignement catholique.

Interrogé par notre rédaction, un des grévistes licenciés ne se reconnait aucunement dans ces accusations. « Rien comme dégât », nous a-t-il répondu à la question de savoir s’il y a eu des dégâts durant la grève, avant de poursuivre que « le père Affognon nous a taillés ces habits afin de nous licencier ». Selon lui, des « violences, menaces et autres formes d’accusation » ont été proférés à leur endroit par la hiérarchie de l’école catholique. Une attitude qu’ils ont du mal à s’expliquer surtout venant de la part d’hommes en soutane. « Le père Affognon qui est un habitué des médias saura répondre un jour à cette question », nous dit notre source.

Ils ne comptent pas s’avouer vaincu pour autant, ils pensent porter le combat sur le terrain judiciaire pour entrer dans leur droit.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *