Société

Décentralisation : les Maires à l’école de la gestion locale

©linformateur.net – 03 février 2020 – 16h34

Les Maires de huit communes (Lac 1, Zio1, Kloto1, Ogou 1, Sotoboua 1, Tchaoudjo 1, Kozah 1 et Tone1) sont depuis ce lundi 03 février en atelier d’échange à Lomé. Cet atelier s’inscrit dans le cadre des deux premières phases du Projet d’Appui à la Décentralisation (PAD).

Avec pour thème « Rôles et responsabilités du Maire dans le développement local« , cette rencontre vise à offrir un cadre d’échange et de partage aux nouvelles autorités locales. Elle permet aussi aux différentes communes de s’exprimer sur le PAD, et de faire des propositions ou de formuler les recommandations pour l’amélioration de sa mise en œuvre.

Yahn Ulrich, le chef du Projet d’Appui à la Décentralisation au niveau de la KFW dans son discours, est revenu sur l’objectif du PAD qui est de faire des villes secondaires des pôles de croissance régionaux par : la promotion des circuits économiques de proximité, le renforcement des capacités des administrations communales et autres acteurs locaux pertinents.

« La question du renforcement du pouvoir économique des communes tout en passant par la fourniture d’infrastructures économiques adéquates ne sera pas totalement résolue si elle n’est pas associée à la mise en place d’un dispositif adéquat de gestion pérenne de ces infrastructures et de sécurisation des recettes générées par leur exploitation. » a souligné Payadowa Boukpessi, ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et des collectivités locales.

Rappelons que AGETUR-TOGO, maître d’ouvrage délégué, avait effectué une tournée de prise de contact, de présentation du PAD et ses défis aux équipes dirigeantes des huit communes de mise en œuvre du programme entre octobre et novembre 2019.

Emmanuel KENOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *